Ciné Bistrot à Dauphin

Dans le cadre du festival Numéro Zéro
Les associations Largo et La Miroiterie présentent

Ciné-bistrot
samedi 2 mars
au Café du Nord à Dauphin

« Les vacances du cinéaste »
de Johan Van der Keuken

La vacances du cinéaste Van der Keuken

Le cinéaste hollandais déambule caméra à la main,
il va à la rencontre des gens et des paysages.

18h : rencontre et présentation de l’atelier Trois villages au cinéma .
Dauphin, Saint-Maime, Saint-Martin-les-Eaux : Trois villages au cinéma
Un atelier ouvert à tous proposé par Largo et La Miroiterie dans le cadre du festival Numéro Zéro.

19h : projection du film Les vacances du cinéasteJohan Van der Keuken (39 mn), précédé d’une sélection de films photographiques issus du fonds du Centre de l’oralité alpine (Gap).
Tarif de la séance : 5 € / réduit 4 €

20h30 : repas au Café du Nord
Tagliatelles aux truffes ou aux morilles + crème caramel : 12 €
Réservation recommandée par SMS  : 06 20 34 33 83

Renseignements :

Pierre Rey de l’association Largo : 06 71 02 48 58
La Miroiterie : 09 80 83 29 47  // contact@lamiroiterie.org

En savoir plus sur le Festival Numéro Zéro ICI

ACTU/ARTICLE AU ZIBELINE

 

La 7ème édition de Ciné d’archi explore les utopies

Les meilleurs des mondes

• 11 mars 2015⇒15 mars 2015 •

La 7ème édition de Ciné d'archi explore les utopies - Zibeline

Du 11 au 15 mars, à Forcalquier, le Collectif La Miroiterie organise la 7è édition de Ciné d’archi, dont le titre «Utopies?», pluriel et interrogatif, annonce une sélection foisonnante. Au cinéma comme en architecture, utopies, dystopies, uchronies se sont largement déclinées. 40 films retenus ici, doc et fictions mêlés. Des classiques, à voir et revoir en famille, comme Les Temps modernes de Charlie Chaplin, Graines au vent dePaul Carpita, ou Playtime de Jacques Tati. Des petits bijoux d’animation comme Yellow submarine deGeorge Dunning et Denis Abbey, L’homme qui plantait des arbres de Frédéric Back ou Quand on sera grand c’est nous qu’on décidera de Jo Pinto Maïa. Des documentaires sur des visions d’architectes et ce qu’il reste de leurs cités radieuses dans un monde qui ne l’est guère. Chandigarh, le devenir d’une utopie deSylvain Roumette, Une vie radieuse de Meryll Hardt et L’homme d’à côté de Mariano Cohn et Gaston Duprat, fiction argentine multiprimée, reviendront sur le travail du Corbusier. Brasilia une ville rêvée deAntonio Wagner de Reyna sur celui de Niemeyer. On se transportera au Liban avec Nadine Naous venue présenter Home sweet home, aux USA  avec Frédérique Pressmann dans Un cirque à New York, à Berlin avec une conférence de Thomas Mougenot sur les mouvements alternatifs et artistiques de la capitale allemande. On traversera les villes captées par Florent Tillon : promises à la déchéance ( Las Vegas méditation) ou déjà déchues ( Détroit,ville sauvage). On parcourra les espaces leurres qui piègent Jim Carrey dans Truman show de Peter Weir, présenté par Thierry Noueld et dans les cités parisiennes de La ville bidon (Jacques Baratier). On parlera d’Auroville, une ville utopique du sud de l’Inde bien réelle (Guillaume Estivie), et de ceux qui ont choisi de vivre autrement, ici et maintenant (Les sentiers de l’utopie,Isabelle Fremeaux, John Jordan). Notons que tous les films pourront être revus à la carte dans un petit coin tranquille, qu’il y aura de nombreux invités, des débats, et un marathon de courts métrages ouverts à tous le dimanche 15 mars.

Autant de raisons d’aller découvrir en cette fin d’hiver, à l’Espace Culturel de La Bonne Fontaine, les meilleurs des mondes possibles ou impossibles !

ELISE PADOVANI
Février 2015

Mentions légales

DONNÉES PERSONNELLES

Les données personnelles collectées par lamiroiterie.org sont uniquement destinées à un usage interne. En aucun cas ces données ne seront cédées ou vendues à des tiers.

 

LIENS

Les liens avec des sites extérieurs ne sont fournis qu’à titre de commodité et n’impliquent aucune caution quant à leur contenu.

 

RESPONSABLE DE LA PUBLICATION

Marion Coste
Tél:

 

CONTENUS ET OUTILS

lamiroiterie.org ne propose aucune garantie quant à la fiabilité ou au fonctionnement de ce service. lamiroiterie.org ne peut en aucun cas être tenu pour responsable de tous dommages quels qu’ils soient, y compris mais non de façon limitative, des dommages directs, indirects, accessoires ou incidents, des pertes de bénéfices ou de l’interruption d’activité, résultant de l’utilisation ou de l’impossibilité d’utilisation de ce service.

 

HÉBERGEUR

 

Une année, un cinéaste

Le festival Une année, un cinéaste (une édition)

a101m  jvdk

 

Un festival pendant une année pour voir tous les films ou presque d’un réalisateur, et prendre le temps de découvrir puis poursuivre…

Première édition : 2011. 4 week-ends, 25 séances dont 1 séance scolaire, 39 films projetés, 1 concert, 1 exposition photo, 1 200 spectateurs.

Programme une année Keuken

Qui sommes-nous?

miroiterie gris grand

L’association la Miroiterie est un collectif de professionnels de l’image et du son, qui organise depuis 2007 des manifestations audiovisuelles sur le Pays de Forcalquier.

De colline en colline, de village en village, La Miroiterie présente des films rares, peu diffusés, fabrique des documents filmés, recrée une sociabilité autour de l’image pour lui redonner du sens. La Miroiterie propose des festivals, des soirées, des ateliers : Numéro Zéro, Ciné d’Archi, Ciné Bistrots, Ciné Minots, Une année un cinéaste…

L’envie est de montrer des films de fiction et des films documentaires, films du “répertoire” mais peu connus, à découvrir ou redécouvrir, films méconnus, découverts dans des festivals, ou à l’occasion de rencontres avec des réalisateurs. Une diversité de regards sur le monde qui nous entoure, avec le parti pris de les montrer dans des contextes inhabituels, en favorisant la rencontre et la parole.

Pour ses dix ans , en 2017,  La Miroiterie élargit ses horizons à la création radiophonique et à la photographie.