Trois villages au cinéma

Atelier

Dauphin, Saint-Maime, Saint-Martin-les-Eaux
Trois villages au cinéma

 

Aux mois de mars et avril 2019,
les associations Largo et La Miroiterie
proposent un atelier photo et son,

ouvert à toutes et à tous.

 

Avec la photographe Marie Calmes et la réalisatrice sonore Bat Sheva Papillon, nous irons à la découverte ou re-découverte de ces villages, avec enregistreurs et appareils photos, dans le but de réaliser collectivement un film photographique.

Le thème et la manière seront définis collectivement.
L’atelier se déroule lors de séances que nous organiserons ensemble en fonction des disponibilités de chacun et des nécessités du projet.

Nous vous proposons deux premiers rendez-vous :

Un Ciné-Bistrot
le samedi 2 mars au Café du Nord à Dauphin à partir de 18h
Pour en savoir plus cliquez ici

– Une première séance d’atelier (sans engagement)
le samedi 9 mars de 10h à 12h30 à la salle du château, sous la mairie de Dauphin. Si vous avez un appareil photo, vous pouvez le prendre avec vous.

 

Renseignements & inscription
auprès de Pierre Rey de l’association Largo : 06 71 02 48 58
ou La Miroiterie : 09 80 83 29 47  // contact@lamiroiterie.org

La participation à l’atelier est gratuite.

Cet atelier se déroule dans le cadre du festival Numéro Zéro,
qui a lieu du 26 au 31 mars 2019 à Forcalquier, Ongles et Dauphin.

photo Marie Calmes

Atelier photo tout public avec Maïté Baldi

Dimanche 20 janvier 2019 s’est déroulée à Ongles la 1ère partie de l’atelier photo animé par Maïté Baldi. Douze participants, tous âges confondus, se sont prêtés au jeu. La deuxième séance aura lieu le 3 mars. Le résultat sera présenté lors de l’événement Numéro Zéro, en mars 2019.

Le samedi 23 Juin, au Smob de Saint Michel l’Observatoire !

À l’occasion du SMOB 2018, la Miroiterie, sous la houlette de Marie Calmes, a proposé aux habitant.e.s de Saint Michel l’Observatoire un atelier de portraits photo. « Ensemble, nous sommes allés à la rencontre des Saint Michelois.es et au hasard de nos déambulations, nous avons accosté les villageois. Ils ont pris la pose et nous ont raconté pourquoi, comment ils étaient arrivés là « . Ainsi les habitant.e.s de Saint Michel ont découvert les habitant.e.s de Saint Michel ! Que de belles rencontres !

Venez découvrir ces portraits, sous forme d’un parcours photo/son dans les rues de Saint Michel l’Observatoire, à l’occasion du SMOB, samedi 23 juin, de 10h à minuit ! vous pouvez lire le programme ici et

Rendez-vous à l’accueil du SMOB, place de Serre, pour toutes les informations.

avec le soutien du dispositif Passeurs d’images

Numéro Zéro # Les créations radiophoniques de l’atelier de Revest des Brousses

Découvrez Madame Boudoule et la fabuleuse histoire d’une découverte à Revest des Brousses !

Les deux créations radiophoniques des enfants de l’école de Revest des Brousses : Lino, Noa, Romain, Titouan, Yann, Katiûsha, Lyana, Thaïs, Judith, Roméo, Emmie, Morgane, Mila, Laura, Jade, Louise, Liam, Salem, Alexandre, Flavien, Tom, Camille, Paco avec leurs enseignants : Nadir et Stéphanie.

Ces créations ont été réalisées en amont de Numéro Zéro, encadrées par  Bat Sheva Papillon, Marion Coste et Anaïs Cabandé.

Projection d’un film réalisé avec des collégiens

 

Sur l’aile du papillon,

portrait filmé d’une génération en action

MosaïqueNBlight

 

le jeudi 9 juin 2016 à 19h

au cinéma le Bourguet de Forcalquier.

 

Mme Soria KHENICHE, Principale du collège Henri Laugier de Forcalquier,
Les élèves de 3ème D du collège Henri Laugier de Forcalquier,
Leurs professeurs de Documentation, Lettres et Mathématiques,
La Miroiterie,

sont heureux  de vous convier à la projection officielle de leur film

Sur l’aile du papillon
Portrait filmé d’une génération en action

Aboutissement d’un projet mené au sein de la classe tout au long de l’année

 

La projection sera précédée d’ateliers d’écriture et de mathématiques dirigés par les élèves, et sera suivie d’un moment d’échange et de partage.
Voici une petite présentation du projet que les élèves de 3°D ont mené cette année, en français, en documentation, et en mathématiques.

Au départ, il s’agissait d’un portrait liant écriture et photographie. Il s’agit d’inventer une histoire dans laquelle un personnage se trouve dans une situation exceptionnelle qui l’oblige à faire un choix. Un choix qui peut avoir une incidence sur la société, sur l’ordre des choses dans le monde. Refuser une situation. Nous avons alors interrogé le processus de création d’une fiction à partir de la réalité.

Parce que, selon la théorie de l’effet papillon, une petite action peut provoquer un grand changement, nous avons mené une réflexion en Français à ce sujet lors du premier devoir type brevet, et de sa correction.

L’apport de l’image donne une autre dimension à ces textes, qui permet aussi de travailler l’image de soi, l’estime de soi, pas si évidente à l’adolescence. Cette dimension permet d’impliquer les élèves dans le projet. Il s’agit d’un portrait filmé, immobile. Le photographe est François-Xavier Emery, de l’association La Miroiterie (qui s’occupe de la diffusion et la promotion de l’image en mouvement). En parallèle, chaque élève enregistre son texte en salle de musique, avec Marie Calmes, de la Miroiterie également.

Le résultat est un film de portraits avec, en voix off, le texte lu par l’élève.

En plus d’illustrer une possible application de l’effet papillon, l’objectif est d’interroger les liens entre réalité et fiction, si ténus dans le quotidien, liens à la fois soutenus et perturbés par l’image.

Pour donner une assise scientifique à cette réflexion, en Mathématiques, les élèves ont été amenés à résoudre des problèmes (inspirés de leurs écrits) démontrant combien de petits effets peuvent engendrer de grandes conséquences dans de nombreux domaines comme l’environnement, le social, la sécurité routière…

Mmes Brayda-Brun, Croce et Amiel, professeurs de Français, Documentation et Mathématiques de la 3°D

 

ACTU/Ateliers de Programmation en milieu scolaire

Le projet d’atelier de programmation avec le collège Henri Laugier de Forcalquier s’inscrit dans le cadre de la 7e édition de Ciné d’archi en mars 2015, sur le thème Utopies.

Lors du festival, une séance aura été construite dans le cadre de l’atelier de programmation et sera présentée par les élèves.

8 ateliers de programmation seront proposés entre janvier 2014 et février 2015 , de 12h30 à 13h30 au collège.

Les films visionnés seront de formats courts pour pouvoir rentrer dans le créneau horaire d’une heure de l’accompagnement éducatif.

Les élèves, des classes de 5e et de 4e seront au nombre de 12 maximum.

Cet atelier propose une éducation à l’image : découvrir les différents genres filmiques, appréhender l’analyse filmique, développer un discours face à l’image, affiner et affirmer ses choix, être capable de les justifier.

L’aboutissement de l’atelier de programmation avec la construction d’une séance de Ciné d’archi est aussi l’occasion de sortir du milieu scolaire et d’être mis en situation « réelle ».